Fabrice Monteiro

Fabrice Monteiro, belgo-béninois de culture, ne s’orientait pas spécialement vers l’Art.
Ingénieur industriel de formation puis mannequin de profession, il cultive habilités, savoirs et bagages pour la photographie sans pour autant directement s’y consacrer. Parcourant le monde dans le cadre de son activité modiste, il rencontre en 2007 le photographe new-yorkais Alfonse Pagano qui, rapidement devient son ami et mentor pour une discipline à laquelle il l’initie. Sa force créative assumée, il s’attèle à la construction d’un univers visuel à son image: métissé. 
A la frontière entre photo-reportage et photo de mode, il se découvre un goût pour le portrait, les regards et la sensibilité qu’ils lui permettent, mais surtout pour sa terre d’origine, l’Afrique. Et pourtant, profondément et génétiquement transculturel, il ne se laisse pas surprendre par le clivage ou le parti-pris, mais cultive sa richesse caractéristique par la projection d’un double regard sur les thématiques qu’il aborde.

http://www.fabricemonteiro.viewbook.com/personal/album/marrons?p=1